Fête de la science

Lors des éditions 2010, 2011, 2013, 2014 et 2015 de la Fête de la Science, l’Association Marseille Zététique a animé un stand.

Pendant deux ou trois jours, les membres de l’association se sont ainsi relayés pour discuter, animer et expliquer bien entendu en quoi consistait notre démarche. Ces rencontres avec public constituent toujours un moment important car elles permettent de "tester" notre approche, à la fois rigoureuse dans la méthode et ouverte dans la posture intellectuelle que nous défendons.

Chacun a pu ainsi se rendre compte de la nécessité d’une réelle pédagogie de l’esprit critique, face aux questions diverses, aux affirmations, et autres demandes des visiteurs.

Pour animer notre stand, nous avions prévu un certain nombre d’activités :

  • divers panneaux à lire et à commenter, selon l’envie du lecteur. Les thèmes abordés étaient les suivants :
  • pour que les visiteurs puissent découvrir notre stand et exercer leur esprit critique, nous avons disposé plusieurs fiches (appelées "ardoises", voir ci-dessous) sur une table. Ces sortes d’énigmes dont la réponse se trouve à chaque verso ont amené la plupart des personnes à nous questionner et lancer ainsi des discussions toujours intéressantes. Ces ardoises sont tirées du travail une nouvelle fois très pédagogique de l’Observatoire Zététique. Vous pouvez les consulter ici ;
  • enfin, nous avons proposé aux visiteurs une affiche intitulée "Êtes-vous nés un jour de pleine Lune ?" sur laquelle ils étaient invités à noter leur date de naissance dans la colonne correspondant à la phase de la Lune (Nouvelle Lune, Premier Quartier, Pleine Lune, Dernier Quartier) au moment de leur venue au monde. Les résultats, visibles et clairs, permettaient de discuter des mythes liés à notre satellite (voir notre article sur ce thème) et notamment de l’influence supposée de la plaine Lune sur les naissances. Le verdict pour ces deux années est le suivant (pour un total de 555 dates) : Nouvelle Lune = 128 (23,1%) Premier Quartier = 150 (27,0%) Pleine Lune = 143 (25,8%) Dernier Quartier 134 (24,1%). Moyenne théorique : 138,75 naissances par phase.

On peut noter que ce n’est pas la Pleine Lune qui est arrivée en tête mais le premier quartier (PQ). Cependant, si les résultats avaient montré un excès de naissances pour la PL, qu’aurions-nous pu conclure ? En fixant un critère (seuil) égal à 5%, il aurait fallu qu’une des phases contiennent au moins 157 naissances pour que ce total soit significativement déclaré comme non imputable au seul hasard. Avec un seuil de 1%, ce chiffre passe à 164 naissances. Avec nos 150 naissances pour le PQ (et a fortiori pour la PL), le résultat n'est pas significatif, ni au seuil de 1%, ni au seuil de 5% : si l’on affirme que ce résultat n’est pas dû au hasard, on a plus de 14,6% de chance de se tromper ! Pour les calculs qui nous ont permis d’établir ce résultat, on pourra consulter le logiciel en ligne prOZstat.